VAE du Diplôme d’état d‘Aide-soignant(e)

1/ Comment accéder à la VAE du Diplôme d’état d’aide-soignant(e) ?

La validation des acquis de l’expérience permet d’obtenir le diplôme sans passer par la voie de la formation initiale parce que vous avez acquis de l’expérience. C’est cette expérience que vous devrez justifier et détailler dans votre dossier VAE. Vous avez aussi la possibilité de passer la VAE par bloc de compétences (Modules).

Les conditions pour suivre un accompagnement à la VAE du Diplôme d’aide-soignant (e) avec Avréa Formation:

-Un entretien oral d’environ 1 heure afin d’évaluer votre démarche VAE, votre parcours professionnel et votre projet professionnel

-Votre livret 1 de recevabilité

Pour être recevable à la VAE, vous devez avoir 1 an d’expérience à temps complet soit 1607 Heures, en continu ou non en lien avec le contenu du référentiel du diplôme d’aide-soignant (e).

Il s’agit d’expériences sur la réalisation de soins d’hygiène et de confort auprès des personnes (toilette, habillage, prise de repas, élimination, déplacement) en établissement ou au domicile des personnes :
– soit auprès de personnes dépendantes ou inconscientes ;
– soit auprès de personnes ayant un certain degré de participation.

Ces conditions sont essentielles pour répondre aux exigences de recevabilité du livret 1.

Prise en charge de votre formation à distance avec votre compte Formation

L’expérience nécessaire pour obtenir le Diplôme d’état d’Aide-soignant (e) par la VAE

Le rapport direct avec le diplôme est établi lorsque le candidat justifie avoir réalisé, cumulativement, au moins deux activités dans chacun des domaines suivants en lien avec le référentiel d’activités du métier (cf. annexe IV. de l’arrêté du 25 janvier 2005 relatif aux modalités d’organisation de la validation des acquis de l’expérience pour l’obtention du diplôme d‘état d’aide-soignant) :

– soins d’hygiène et de confort à la personne / aide à la réalisation des soins ;

– observation et mesure des paramètres liés à l’état de santé d’une personne ;

– entretien de l’environnement immédiat de la personne et des matériels de soins ;

– recueil et transmission des informations / accueil des personnes / accueil des stagiaires.

Quelles sont les expériences que vous pouvez justifier pour accéder à la VAE du diplôme d’aide-soignant(e) ?

Le candidat souhaitant acquérir le diplôme d’Etat d’aide-soignant(e) par la validation des acquis de l’expérience doit justifier des compétences professionnelles acquises dans les conditions prévues à l’article R. 335-6 du code de l’éducation :

  • Les expériences professionnelles salariées ou non salariées,
  • Les périodes de bénévolat, de volontariat,
  • Les périodes de stage : périodes de formation en milieu professionnel (PFMP), Périodes de mise en situation en milieu professionnel, préparation opérationnelles à l’emploi, période de formation pratique en contrat d’apprentissage, contrat de professionnalisation ou contrat unique d’insertion.
  • Les activités exercées par les personnes inscrites sur la liste des sportifs de haut niveau (art. L.221-2 du code du sport),
  • Les activités exercées dans le cadre des missions syndicales ou mandat électoral local ou fonction élective locale.

2. Quelles sont les dispenses d’épreuves du diplôme d’état d’aide-soignant(e) ?

Source : Arrêté du 25 janvier 2005 modifié par l’arrêté du 21 mai 2014 ; article 19

Maintenant, vous savez quelles sont les modules que vous allez passer par la VAE. Pensez à bien joindre tous vos justificatifs lors du dépôt du livret 1.

3. Quelles sont les démarches à effectuer pour faire une VAE du diplôme d’aide-soignant(e) ?

Une fois votre projet professionnel bien défini, vous devez faire la demande de VAE auprès  de l’ASP Public, c’est ce que l’on appelle le livret 1, livret de recevabilité.

Pour cela, compléter la demande du livret 1 sur le site de l’ASP : https://vae.asp-public.fr

Remplissez correctement ce livret en apportant tous vos justificatifs d’expériences professionnelles (contrat de travail, attestation employeur, attestation de bénévolat, feuille de salaire, CV…). Le CV doit être correctement rédigé (nous pouvons vous aider) car il représente votre parcours, vos qualités, vos compétences, votre savoir-faire.

Attention : Calculer bien votre quantité horaire, cela ne doit pas être inférieur à  1607 heures sur 1 an en continu ou non.

Si vous n’avez pas le quota d’heures vous ne serez pas recevable et il faudra attendre d’avoir un peu plus d’expérience pour le représenter. Vos expériences doivent être en lien avec le diplôme.

Après l’envoi du livret 1 complet, vous recevrez une réponse dans les 2 mois.

  • Si vous êtes recevable vous recevrez le livret 2. Cette décision est valable pendant 3 ans sous réserve d’évolution réglementaire du diplôme.
  • Si vous n’êtes pas recevable, vous avez la possibilité de continuer à acquérir de l’expérience professionnelle ou de vous former par la formation continue.
1/ Que contient le livret 2 ?

Ce livret 2 est un dossier. Il est constitué d’un questionnaire guidé qui va vous aider à décrire les activités les plus significatives que vous réalisez ou avez réalisées en lien avec le référentiel du diplôme d’aide-soignant.

Vous devrez décrire avec précisions et détail, dans un langage écrit clair en évitant les fautes d’orthographe et de syntaxe, vos activités et le contexte dans lequel vous les effectuez. Vous devrez compléter ce dossier par des éléments de preuves issus de votre expérience. Ce dossier peut être long et fastidieux à compléter pour  certains candidats. Il ne faut pas hésiter à se faire aider pour éviter les échecs, les abandons, les erreurs.

Une fois compléter et terminer, vous devez le renvoyer à l’ASP en 4 exemplaires. Les dates de dépôts du livret 2 sont indiquées sur votre recevabilité. A défaut, consulter le site internet de la DREETS ( ex DRJSCS) de votre région.

2/ Comment se déroule l’entretien oral ?

Le jury, à partir de vos écrits détectera vos connaissances et compétences que vous mettez en œuvre et vérifiera ensuite si elles sont conformes aux exigences du diplôme.

Après consultation de votre dossier, il vous recevra en entretien, c’est ce que l’on appelle l’entretien oral.

Il vous donnera un temps pour vous permettre de vous présenter, donner vos motivations qui vous ont conduit à la démarche d’obtention du diplôme et d’expliciter vos activités professionnelles.

Puis, le jury vous posera des questions en lien avec votre dossier afin de mieux comprendre votre expérience et vos acquis.

Il n’y pas de questions pièges.

D’où l’importance d’une préparation à l’oral qui vous permettra de construire un argumentaire et être à l’aise face aux questions qui vous seront posés.

A la fin de l’entretien, le jury prend sa décision :
1/ Le jury valide votre VAE dans sa totalité…..vous avez obtenu votre diplôme d’aide-soigant(e), (DEAS) . 

2/ Le jury valide qu’une partie du diplôme. Les unités de compétences sont définitivement acquises .Vous pouvez vous représenter dans un délai qui vous sera confirmer par le jury ou l’ASP.

Vous pouvez effectuer une formation complémentaire qui vous permettra d’obtenir les compétences manquantes.

3/ Le jury ne valide pas le diplôme. Vous pouvez effectuer une formation continue par module ou poursuivre votre expérience professionnelle afin d’acquérir de nouvelles compétences et repasser la VAE. Avréa Formation vous apportera son soutien.

3/ L’accompagnement à la VAE du diplôme d’aide-soignant(e)

L’accompagnement à la VAE  n’est pas obligatoire mais conseillé.

Se lancer dans une VAE demande un grand investissement personnel et une grande motivation. La rédaction du livret 2 est longue et peut sembler complexe. D’où l’importance d’avoir une méthodologie pour le remplir correctement en réponse aux attentes du référentiel du diplôme. Lorsque l’on est accompagné, on ne se sent plus seul(e) mais soutenue et guidé. L’accompagnement a une durée qui peut aller de 4 heures à 24 heures voir plus selon les besoins.

4. Comment financer votre VAE du diplôme d’état d’aide-soignant(e) ?

1/ Vous êtes salarié(e)
La VAE peut être prise en charge dans le cadre :

  • Du plan de développement des compétences de votre entreprise (avec votre accord): Prise en charge par votre employeur de votre salaire et des frais de procédure et d’accompagnement à la VAE. La prise en charge financière est assurée par l’OPCO de l’entreprise.
    Vous effectuer la VAE pendant votre temps de travail.
  • Par votre compte personnel de formation (CPF) si la demande relève de votre initiative. Vous effectuer la VAE en dehors du temps de travail.
  • Par un congé VAE sur le temps de travail (CVAE) d’une durée de 24 Heures ou plus (selon l’accord collectif de travail), consécutives ou non. C’est-à-dire que vous vous absenter sur votre temps de travail pour bénéficier de l’accompagnement à la VAE et pour passer l’épreuve de validation oral. Vous garder votre salaire.

2/ Vous êtes demandeur d’emploi
Plusieurs financements possibles :

  • Prise en charge financière par votre région: appelé « Chéquier VAE », « Pass VAE » ou Passeport VAE.
  • Prise en charge financière par Pôle emploi en complémentarité avec les financeurs régionaux (Conseil régional) : Un conseiller pôle emploi vous aide dans vos démarches.
  • Par votre CPF pendant votre période de chômage.

5. Le Diplôme d’état d’aide-soignant 

Le diplôme d’Aide-soignant(e) est un diplôme de niveau V (niveau 3 pour la nomenclature européenne)  RNCP 4495 du ministère de la solidarité et de la santé.

L’aide-soignant(e) exerce son activité sous la responsabilité de l’infirmier dans le cadre du rôle qui relève de l’initiative de celui-ci, défini par les articles  3 et 5 du décret n°2002-194 relatifs aux actes professionnels et à l’exercice de la profession d’infirmier.

L’aide-soignant(e) réalise des soins liés aux fonctions d’entretien et de continuité de la vie visant à compenser partiellement ou totalement un manque ou une diminution de l’autonomie de la personne ou d’un groupe de personnes.

Son rôle s’inscrit dans une approche globale de la personne soignée et prend en compte la dimension relationnelle des soins.

L’aide-soignant(e) accompagne cette personne dans les activités de sa vie quotidienne, il contribue à son bien être et à lui faire recouvrer, dans la mesure du possible, son autonomie.

Travaillant le plus souvent dans une équipe pluri professionnelle, en milieu hospitalier ou extra hospitalier, l’aide-soignant(e) participe, dans la mesure de ses compétences, et dans le cadre de sa formation, aux soins infirmiers préventifs, curatifs ou palliatifs. Ces soins ont pour objet de promouvoir, protéger, maintenir et restaurer la santé de la personne, dans le respect de ses droits et de sa dignité.

Le diplôme est constitué par :
  • Le référentiel d’activités : 8 activités
  • Le référentiel de compétences : 8 unités correspondant aux 8 modules de formation.

Dispenser, dans le cadre du rôle propre de l’infirmier, en collaboration avec lui et sous sa responsabilité, des soins de prévention, de maintien, de relation et d’éducation à la santé pour préserver la continuité de la vie, le bien-être et l’autonomie de la personne.

Cf. Décret n°2002-194 du 11 février 2002, relatif aux actes professionnels et à l’exercice de la profession d’infirmier

Référentiel d’activités :
  1. Dispenser des soins d’hygiène et de confort à la personne
  2. Observer la personne et mesurer les principaux paramètres liés à son état de santé
  3. Aider l’infirmier à la réalisation de soins,
  4. Assurer l’entretien de l’environnement immédiat de la personne et la réfection des lits
  5. Entretenir des matériels de soins
  6. Transmettre ses observations par oral et par écrit pour maintenir la continuité des soins
  7. Accueillir, informer et accompagner les personnes et leur entourage
  8. Accueillir et accompagner des stagiaires en formation.
Référentiel de compétences :

Unité 1 :
Accompagner une personne dans les actes essentiels de la vie quotidienne en tenant compte de ses besoins et de son degré d’autonomie

Unité 2 :
Apprécier l’état clinique d’une personne

Unité 3 :
Réaliser des soins adaptés à l’état clinique de la personne

Unité 4 :
Utiliser les techniques préventives de manutention et les règles de sécurité pour l’installation et la mobilisation des personnes

Unité 5 :
Etablir une communication adaptée à la personne et à son entourage,

Unité 6 :
Utiliser les techniques d’entretien des locaux et des matériels spécifiques aux établissements sanitaires, sociaux et médico-sociaux,

Unité 7 :
Rechercher, traiter et transmette les informations pour assurer la continuité des soins

Unité 8 :
Organiser son travail au sein d’une équipe pluri professionnelle.

Après le diplôme d’aide-soignant(e), vous pouvez travailler:

-Dans un centre hospitalier

-Dans les cliniques privés

-En EHPAD (établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes)

-En SSIAD (service de soins infirmiers à domicile)

-En SSAD (service de soins à domicile)

Les débouchés et passerelles après le diplôme d’aide-soignant(e):

-Se spécialiser en assistante de soins en gérontologie par la vie de la formation continue.

-Entrée (par voie de dossier) à l’institut de formation en soins infirmier pour devenir infirmier (e) 

-Passerelles possibles vers les diplômes d’auxiliaire de puériculture, d’ambulancier, d’auxiliaire éducatif et social

 

6. Comment Avréa Formation peut vous aider ?

Nous vous proposons un accompagnement à votre projet de VAE du diplôme d’Aide-soignant(e).

En premier lieu, nous étudions ensemble votre projet en fonction de vos expériences passées et/ou actuelles.

C’est un tour d’horizon qui va nous permettre d’évaluer la faisabilité de votre projet, car il ne sert à rien de monter une demande de recevabilité si vous n’avez pas toutes les cartes en main. Quelques fois il vaut mieux attendre un peu, acquérir plus de compétences pour être opérationnelle à la démarche de VAE.

Nous vous proposons notre  solution d’accompagnement à la VAE du diplôme d’Aide soignant(e) à distance :

 Vous avez obtenu votre recevabilité au livret 1, On vous accompagne dans la rédaction du livret 2 et la préparation à l’oral devant le jury.

Pour vous guider et vous accompagner tout le long de votre parcours, nous utilisons une méthodologie qui va vous permettre d’avancer dans vos réflexions et vos réponses au questionnaire. Parallèlement, nous vous donnerons des quizz, des fiches mémos, des liens, afin d’enrichir vos connaissances en lien avec le référentiel du diplôme.

Lorsque votre livret 2 sera terminé, nous effectuerons une lecture corrective avec des annotations. Il ne vous restera plus qu’à apporter les  modifications nécessaires.

Ce n’est pas fini. Maintenant, nous allons vous préparer à l’entretien oral devant le jury 

Pour cela, nous allons vous aider à construire un argumentaire. Il s’agit de résumer votre parcours (études, stages, travail…), de donner vos motivations qui vous poussent à vouloir être aide-soignant(e), de préciser votre projet professionnel une fois le diplôme en poche, si vous souhaitez poursuivre vos études pour un diplôme supérieur ou une spécialité particulière.

Nous vous préparons également aux questions que le jury va vous poser. C’est un exercice à ne pas négliger. Il reflète vos connaissances et vos compétences d‘une part et permet d’apporter des précisions sur le contenu de votre livret 2.

Qui est votre formatrice  qui vous accompagnera dans votre parcours de VAE du diplôme d’état d’aide-soignant(e)?

Votre formatrice est une professionnelle de santé, experte dans les soins infirmiers, formatrice dans la formation continue d’adultes.

Votre formatrice répond aux valeurs de Avréa Formation : La réussite pour tous. L’Humain est au cœur de notre métier.